L’ESSENTIEL

PROGRAMME – La phase a élimination directe de la CAN 2019 commence ce vendredi 5 juillet avec les deux premiers huitièmes de finale au menu. Le Maroc s’avance en favori face au Bénin (18h) mais son sélectionneur Hervé Renard s’est montré prudent avant le match, malgré les trois victoires obtenues en poule. “Je ne suis pas satisfait de notre premier tour, on doit aborder les matchs en étant plus concentrés”, a-t-il notamment déclaré. En soirée, à partir de 21h, le Sénégal, peu convaincant depuis le début de la compétition, tentera de montrer un visage plus séduisant face à l’Ouganda.

TABLEAU – Les 8e de finale de cette Coupe d’Afrique des nations de foot se déroulent jusqu’à lundi soir.

RESULTATS – Les derniers qualifiés pour la phase finale ont été connus mardi après les ultimes matchs des groupes E et F, qui ont permis notamment à la Tunisie et au Mali d’assurer leur qualification.

Quelques discours des joueurs et des Coachs avant ce rendez vous.

15:04- Atal (Algérie) : “Montrer le même visage qu’au 1er tour”
Youcef Atal, la latéral droit de la sélection algérienne, s’est confié à plusieurs médias, mercredi, avant l’entraînement, pour évoquer la suite de cette CAN 2019. “Le match contre la Guinée ne sera pas facile, les équipes qui se sont qualifiées au deuxième tour méritent leurs places donc on va affronter que des bonnes nations, a-t-il expliqué. Ce sera un match de 90 minutes où soit tu gagnes, soit tu perds, ce n’est pas comme un match de poule, J’espère qu’on va montrer le même visage qu’au premier tour. On va se donner à 200%, les joueurs seront tous au top (…) On a quelques jours pour mieux étudier notre futur adversaire avec l’entraîneur et le staff technique, on va bien les analyser”.

14:47 – Le rappel du programme des huitièmes de finale de la CAN 2019
Les huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations débutent donc ce vendredi. Le Maroc est opposé au Bénin (18h) et l’Ouganda au Sénégal (21h). Samedi, le Nigeria affrontera le Cameroun (18h) et l’Égypte sera opposée à l’Afrique du Sud (21h). Dimanche, Madagascar jouera contre la République démocratique du Congo (18h) et l’Algérie jouera contre la Guinée (21h). Enfin, lundi, le Mali affrontera la Côte d’Ivoire (18h) et le Ghana fera face à la Tunisie (21h).

14:29 – Aliou Cissé : ”Le Sénégal est une grande équipe”
Opposé à l’Ouganda, le sélectionneur du Sénégal s’attend un un rude combat, mais reste persuadé que son équipe est destiné à aller plus loin dans cette CAN 2019 : ” Nous avons travaillé pendant deux ans pour ce moment. Le Sénégal est une grande équipe, nous pouvons gagner le titre cette fois. Après avoir perdu contre l’Algérie, nous avons dû retourner travailler davantage. Dans la CAN, il n’y a pas de matches faciles. Je dis toujours que nous sommes ici pour gagner peu importe l’adversaire”.

14:10 – Poté (Bénin) : ”On n’a pas envie de s’arrêter là ”
Pour la première fois en quatre participations à la CAN, le Bénin s’est qualifié pour les huitièmes de finale et gagné le droit de défier le Maroc ce vendredi : ”On a joué des gros d’Afrique ,on continue sur cette lancée. On n’a pas envie de s’arrêter là” a déclaré cette semaine l’attaquant Mickaël Poté.

13:44 – Bounou (Maroc) : “Prendre en compte tous les scénarios”
Yassine Bounou, le gardien de but de la sélection marocaine a adressé un message de prudence avant le8e de finale face au Bénin, prévu ce vendredi (18h). “Comme vous l’avez constaté, toutes les sélections ont démontré qu’elles avaient du potentiel et qu’elles pouvaient surprendre des équipes supérieures sur le papier, a-t-il indiqué au journal Le Matin. Une fois arrivé à ce stade de la compétition, il faut être solides mentalement, bien se préparer sur le plan psychologique. On prend en compte tous les scénarios et on s’attend à ce que l’adversaire tente de nous surprendre. Il faudra donc jouer avec notre intensité habituelle et signer une bonne prestation”.

13:21 – Analyse du tableau des 8e de finale (Partie 2)
La deuxième partie de tableau paraît légèrement moins relevée. Le Sénégal, un des favoris de cette CAN 2019, jouera son 8e de finale face à l’Ouganda avant une probable confrontation avec le Maroc d’Hervé Renard. Pour leur première participation à la CAN, Madagscar aura une belle carte à jouer face à la RD Congo, avant de disputer une place pour la demi-finale soit face au Ghana, soit face à la Tunisie.

13:02 – Analyse du tableau des 8e de finale (Partie 1)
En tant que pays organisateur et en terminant premier de sa poule, l’Egypte pensait éviter des confrontations musclées. Hélas pour les coéquipiers de Mohamed Salah, les Pharaons sont dans la partie de tableau la plus relevée. Si un succès face à l’Afrique du Sud est très probable, l’Egypte devra faire face, soit au Nigéria, soit au Cameroun, en quart de finale de cette CAN 2019. De l’autre coté, l’Algérie devrait affronter le Mali ou la Côte d’Ivoire en quart de finale. On pourrait donc très bien assister à une demi-finale explosive entre l’Egypte et l’Algérie.

12:55 – Renard (Maroc) impressionné par l’Algérie
Interrogé hier en conférence de presse, Hevé Renard, le sélectionneur du Maroc, a donné son avis sur le début de cette CAN 201 en indiquant notamment : “Je pense que jusqu’à présent, l’équipe d’Algérie a été la meilleure équipe de ce tournoi, beaucoup d’observateurs seront d’accord avec moi. Il y a de la vitesse, de la spontanéité, avec des joueurs de grande qualité, un joueur de classe mondiale comme Mahrez, et des petits jeunes comme Atal et Bennacer qui font un boulot remarquable. Le coach a réussi à faire un bel amalgame, ce qui n’est pas toujours facile en Algérie, il faut le féliciter”.

12:33 – Imorou (Bénin) : “On n’a rien à perdre”
Emmanuel Imorou, le défenseur du Bénin, a lui aussi été interrogé par France Football, avant le match face au Maroc, en 8e de finale de la CAN. “J’imagine qu’ils vont avoir la pression, a-t-il noté. Ils n’ont pas pris de buts sur leurs trois matches mais ils ont eu du mal lors de leur préparation. En poules, il y a deux matches qui sont poussifs, où ils marquent dans les toutes dernières minutes. Ça reste un match de football. On a réussi à battre l’Algérie en phase éliminatoires donc pourquoi pas le Maroc. Sur le papier, on sait que c’est une grande équipe et qu’ils sont bien meilleurs que nous, mais on n’a clairement rien à perdre. Notre objectif est atteint. On va jouer sans pression, pour se faire plaisir, même si on reste des compétiteurs. On va vouloir chercher quelque chose. Je reste persuadé que c’est possible”.

12:17 – Miya (Ouganda) : “On doit s’amuser”
Le milieu de terrain ougandaisFarouk Miya, qui est l’une des révélations de ce début de CAN 2019, est apparu très détendu avant le huitième de finale face au Sénégal. “L’équipe d’Ouganda, c’est assez cool, a-t-il expliqué à France Football. Il y a des gens incroyables dans le football ougandais. On peut faire plus que les gens attendent de nous. On se dit ‘bon les gars, allez, on joue, on verra, on donne le max et on va y arriver’. Il y a un bon esprit, et on veut essayer de décider du scénario du match. On a battu la RD Congo, donc pourquoi pas rééditer face à une nouvelle grosse nation. On doit juste s’amuser, et se dire que c’est possible”.

12:01 – Dussuyer (Bénin) : “Nous n’aurons sans doute pas beaucoup d’occasions”
Michel Dussuyer, l’entraîneur du Bénin, a détaillé les forces du Maroc, que son équipe affronte aujourd’hui en 8e de finale de la CAN 2019 : “Il était considéré comme un des favoris de la CAN. C’est une équipe qui met beaucoup d’intensité, qui dispose d’un milieu de terrain de haut niveau, et de joueurs techniques. Elle encaisse très peu de buts, et trouve toujours le moyen de marquer celui qui fait la différence. Nous savons que nous n’aurons sans doute pas beaucoup d’occasions. Le Maroc a bénéficié d’un jour de récupération en plus, puisqu’il a joué lundi contre l’Afrique du Sud (1-0), et comme il était qualifié, Hervé Renard a pu faire tourner son effectif. Ça compte à ce niveau”.

11:47 – Romais Saïss (Maroc) : ”Ne pas penser qu’on est favoris”
Avant d’affronter le Bénin en huitième de finale, le Maroc fait office de grandissime favori dans cette rencontre à priori déséquilibrée. Ce n’est toutefois pas l’avis de Romain Saïss, le défenseur central des Lions de l’Atlas, qui a indiqué : ” Le Bénin, s’il est là, c’est qu’il le mérite ! Ils étaient dans une poule difficile avec le Cameroun et le Ghana et ils n’ont quand même perdu aucun match. Il ne faut pas les prendre de haut ou penser qu’on est favoris. C’est l’erreur à ne pas commettre”

11:34 – L’Ouganda a réglé ses problèmes de primes
En grève mardi, les joueurs de l’Ouganda ont finalement repris le chemin des terrains pour préparer ce 8e de finale de la CAN. “Il y a eu un désaccord entre les joueurs et la Fédération, a expliqué le sélectionneur Sébastien Desabre. Ce n’était pas vraiment très important, ce sont des petits conflits, ça s’est résolu. On en est à huit semaines de stage et la discipline a été irréprochable. Les joueurs donnent tout pour la nation et je suis fier d’eux. On a repris l’entraînement mercredi avec encore plus de cohésion”.

11:24 – Le sélectionneur de l’Ouganda ne craint pas le Sénégal
Sébastien Desabre, le coach français de la sélection du Sénégal, aborde ce 8e de finale de la CAN avec sérénité. “On ne choisit pas les équipes qu’on affronte mais on aime relever les gros challenges, comme on l’a montré lors du premier tour , a-t-il expliqué hier. C’est une motivation supplémentaire de jouer contre le Sénégal. Ce sera difficile mais on croit en nous, en nos forces. Même si on respecte notre adversaire, on ne craint pas le Sénégal”.

11:16 – Gueye : “Nous n’avons jamais manqué d’ambition”
Idrissa Gueye, le milieu du terrain du Sénégal, s’est également exprimé avant ce match face à l’Ouganda, en 8e de finale de la CAN 2019 : “Tout le monde a fait du Sénégal le favori de la compétition mais nous avons perdu contre l’Algérie et nous avons fait l’objet de nombreuses critiques sur notre potentiel, mais nous n’avons jamais manqué d’ambition. Maintenant, nous sommes en huitièmes de finale. Allons-nous gagner le titre ? Je n’en sais rien mais nous sommes plus forts qu’avant et j’espère gagner cette fois-ci”. Le joueur, légèrement blessé lors de la phase de poules, s’est par ailleurs montré rassurant sur son état de santé. “Je suis à 200 %”, a-t-il déclaré.

11:10 – Aliou Cissé (Sénégal) se méfie de l’Ouganda
Avant ce 8e de finale de la CAN face à l’Ouganda, le sélectionneur du Sénégal s’est montré plutôt prudent en évoquant son adversaire du jour. “C’est une équipe très costaude défensivement en place avec deux lignes de quatre qui pressent beaucoup, a-t-il expliqué hier en conférence de presse. L’Ouganda met souvent en difficulté des équipes qui jouent la possession. Depuis 4 à 5 ans, des entraîneurs sont passés mais l’identité est la même. Nous les avons bien observés. Nous nous attendons à jouer un match typiquement africain, mais nous avons nos qualités. A chaque match, ses réalités. C’est une autre façon de jouer. A nous de nous adapter”.

Nous vous rappelons que tout ses matchs passeraient en direct sur nos Chaînes SPORT de DStv et Canal
Pour plus d’infos appelez nous au 1111